Est-ce que votre amour se refroidit ?

Tents of Mercy Network of Congregations and Humanitarian Aid

Krayot, Israel




Elle était là, dans ma cuisine, coupant des légumes. A l’instant où je l’ai vue, j’ai immédiatement su qu’elle serait mon véritable amour.


53 ans après, je peux sincèrement dire que je n’ai jamais remis en doute ce que j’ai ressenti à ce moment-là. Est-ce que ma passion s’est refroidi par moment ? Avons-nous expérimenté des tensions, des désagréments, des incompréhensions ? Est-ce que les exigences liées au fait d’élever des enfants, au travail, à des déplacements dans le monde entier ... ont parfois entrainer une certaine lassitude ou un refroidissement de notre amour ? Oui. Cependant, à chaque fois, par choix mutuel, nous nous sommes pardonnés l’un, l’autre et avons activé le « redémarrage » de notre tendresse.


Cela me rappelle l’avertissement que Yeshoua nous a adressé, à nous les croyants par rapport aux exigences des temps de la fin.


Vous allez entendre parler de guerres et de bruits de guerres ... Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, par endroit, des famines et des tremblements de terre. Et en raison des progrès de l’iniquité, L’AMOUR DU PLUS GRAND NOMBRE SE REFROIDIRA. (Matthieu 24: 6, 7, 12)


« Je peux ressentir une lourdeur qui arrive »


Yeshoua a averti que face au chaos et à l’iniquité de la fin des temps, l’amour de beaucoup se refroidira. C’est facile à imaginer. Même maintenant, tandis que j’écris cet article, je peux ressentir une lourdeur qui cherche à venir sur moi. Il y a TANT de choses à assimiler. Hier, je regardais un documentaire sur une tribu en Ethiopie qui a été massacrée par une autre tribu. L’atrocité humaine. Une souffrance insupportable. Les cadavres ukrainiens dans les rues. Et comme si cela ne suffisait pas, des actes de terreurs entachent Jérusalem et de multiples fusillades ont lieu aux USA.


Bien que la bienveillance de notre Seigneur ne soit pas de celles qui faiblissent, ces temps peuvent être accablants, intimidants, et déconcertants.


Notre amour est confronté par l’intensité d’un monde qui semble échapper à tout contrôle. Même si physiquement, nous sommes en mode de survie, nous devons nous centrer sur notre réalité première : Notre relation avec Dieu est La chose la plus importante de notre vie dans ces derniers jours. Etant donné les circonstances qui nous entourent, il est difficile de ne pas endurcir nos cœurs. Mais il y a un besoin crucial pour une réaction totalement opposée.

Qui va amener le salut en Ukraine ?


Vous avez peut-être vu les photos et les vidéos des croyants ukrainiens priant et louant DURANT les attaques mortelles des forces russes. Ils cherchent Dieu dans les abris anti-bombes. Ils se réunissent pour Le louer tandis que les bombes pleuvent. Que se passe-t-il, là-bas en ce moment, au niveau spirituel ? Beaucoup de gens embrassent la foi.

Quand le moment décisif est arrivé et que les gens souffrent autour de moi, qui va les aider à trouver Dieu ? Seuls ceux dont L’AMOUR ne s’est pas refroidi, seuls ceux qui poursuivent Dieu et continuent d’activer le feu. Si notre feu s’est refroidi, il est temps de souffler dessus, comme avec un feu de camp qui brûle jusqu’à ce qu’il ne reste que des braises. « Et le feu qui est sur l'autel y brûlera ; on ne le laissera pas s'éteindre. » (Lévitique 6:13).


Un message urgent de Yeshoua


L’ancienne cité d’Ephèse était la ville la plus importante en Asie Mineure Ionienne, un port florissant de la mer Égée. C’était un centre d’échanges commerciaux, de culture et de religion païenne. Yeshoua s’adresse à la congrégation locale dans Apocalypse 2 :2-5. Il reconnaît leurs œuvres, leur travail, leur patience et leur intolérance envers le mal. Bien qu’ils aient persévéré...Il les réprimande néanmoins, « Mais j’ai contre toi que tu as abandonné ton premier amour (Apocalypse 2 :4)


A quoi ressemble un premier amour ?


J’ai commencé cet article en rappelant le moment, où je suis tombé amoureux de Connie. Il est facile pour moi de me rappeler nos premiers jours ensemble. C’était comme dans un rêve. Je pouvais difficilement croire que j’avais trouvé mon véritable amour. Nous ne pouvions nous lasser l’un de l’autre. Je voulais apprendre tout ce qu’il était possible de savoir à propos de cette « maideleh » juive. Nous étions si amoureux que nous avons vécu notre lune de miel dans une grotte de montagne, plus heureux que si nous étions dans une suite nuptiale de la Riviera.


Avance rapide de 26 ans. Nous vivons maintenant en Israël, établissant une congrégation messianique parlant hébreu. Peu de nos membres ont des voitures, alors nous remplissons notre véhicule en chemin pour les services et ramenons les gens chez eux après. Notre louange et notre adoration avait lieu en hébreu, russe et anglais. C’est pourquoi nous recopions de nouveaux transparents pour le rétroprojecteur, en route vers notre bâtiment. J’étais à la fois directeur de louange et prédicateur – le tout dans mon hébreu approximatif. Ma préoccupation était de créer une communauté spirituelle à partir de rien. Pendant ce temps, ma femme Connie s’occupait de notre famille multigénérationnelle. Nos enfants avaient respectivement 25, 22, 7 et 2 ans. Parfois, je me laissais aller à l’impatience et l’irritation envers elle, un cri bien loin de mon premier amour.


Les œuvres doivent découler de l’amour


Pourquoi Yeshoua a-t-il repris les Ephésiens ? Parce qu’ils étaient comme Marthe, s’affairant à servir. Il n’y a rien de mal à servir. Mais cela la dérangeait que Miriam soit juste assise aux pieds du Maître. Il lui a dit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Or une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera pas ôtée. » (Luc 10:41,42). Notre service doit découler de notre amour à être dans Sa présence (Matthieu 5:14).


Comment maintenir notre premier amour dans ces jours qui sont les derniers ?


Premièrement, je dois devenir un expert dans le fait de recevoir l’amour parfait de Dieu – en me rappelant que mon existence même est le résultat de l’amour de Dieu et que je suis créé(e) pour Son plaisir. Une manière de renouveler cet amour est de « regarder en haut ». Quand Il décrivait les tribulations propres aux temps de la fin, Yeshoua a dit : « Et quand ces choses commenceront à arriver, regardez, en haut, et levez vos têtes, parce que votre rédemption approche. » (Luc 21:18) Deuxièmement, j’ai besoin de me refocaliser sur mon Sauveur, mon Berger, l’Amoureux de mon âme. Pourquoi est-t ’Il devenu l’un d’entre nous ? N’était-ce pas pour avoir une relation avec nous, s’identifier à nous et rendre l’amour de Dieu résolument personnel. L’amour dans les relations humaines, c’est ÊTRE ensemble, passer du temps ensemble, FAIRE des choses ensemble. Pourquoi est-ce que cela devrait être différent dans ma relation avec Yeshoua mon Messie ? Qu’est-ce qui m’a fait dévier de mon premier amour pour Lui ? Il est facile pour moi d’être trop occupé – même occupé à Le servir. Mon attention aussi a bifurqué de mon Sauveur vers moi-même. Berk ! C’est vraiment ce qu’il y a de pire, car quand je suis obsédé par moi-même (mes sentiments, pensées, désirs, erreurs, confort), je perds de vue Celui, qu’aimer, c’est la vie même.


Troisièmement, il est temps de répondre à l’amour de Dieu de tout mon cœur. Questionné à propos du plus grand commandement, Yeshoua répondit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. » (Matthieu 22:37). L’amour est une question de cœur. Où est votre cœur ? Où est le mien ? Quel est mon désir le plus cher ? Où est-ce que j’investis mon énergie mentale et émotionnelle. Je comprends que nous ayons des jobs, des factures à payer, des enfants, des responsabilités. Mais Dieu le sait aussi et Il peut nous donner la puissance de marcher dans notre amour pour Lui tout en étant fidèle à ceux qui dépendent de nous. Bien-aimés, il est temps de réfléchir, de poser des questions, de prier. « Seigneur, qu’est-ce qui Te fait plaisir et qu’est-ce qui ne Te plait pas, dans ma vie ? Je veux T’aimer mieux. Je fais de Toi le centre de ma vie. J’écoute Ta voix à nouveau. J’attise les braises de mon cœur afin qu’il brûle et ne cesse de brûler pour Toi »





11 views